Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE PIERMA

Mon univers porte en lui tous les possibles,de mes rêves les plus fous jusques à mes banales réalités.

Tout va bien...

Publié le 16 Juin 2014 par pierma

Alors comme ca tout va bien?

Non... Pas possible? Ca va si bien que ça?

C'est fou ce que nous avons la memoire courte.La guerre froide dont on pensait qu'on en entendrait plus parler repointe son nez ne demandant qu'a être réchauffée.

Le four du honteux front plissé fait flores à St Cloud. La Une des journaux prendrait presque fait et cause pour les usagers des chemins de fer. Le-dit chemin de fer ayant perdu sa noblesse d'antan depuis que les rails vont d'un côté et les trains du leur avec une exactitude toute relative.

Les jeunes lycéens obligés de coucher copie après l'angoisse de l'exactitude à l'examen.

Les banlieusards ô combien laborieux ulcérés de faire bétaillère suante et puante des heures durant pour retrouver le calme du petit pavillon acheté à tempérament.

L'intermittance des techniciens et artistes dont personnes ne sait que derriere ce statut qui n'est qu'un statut, travaille nombre de femmes et d'hommes sans lesquels ni le théâtre, ni le cinema, ni la television, ni les spectacles de rue ne réjouiraient un public des plus large.

Les avionneurs se mettent en grève,désireux de sauvegarder leurs acquis contre une catégorie gouvernementale qui fait d'une stagnation un instrument de régression .

Les Cheminots

Les inspecteurs du permis de conduire

Les marins de la SNCM

Les avocats, les bâtonniers

Les agents de sécurité de la Tour Eiffel

Tout ça n'aurait-il pas une allure de grève générale?

Et sous un gouvernement de gauche,par un électorat de gauche ???

Comme un air de déjà vu, déjà vécu, quelque chose se dessine.

Une vague, non pas bleu marine, non . Ni bleu tout court encore moins rose.

Même les ex futur ou futur ex décideurs perdent leurs groupies,leurs fans.

C'est dommage que mai soit passé comme une lettre à la poste sans même une once d'étonnement voire de honte.

Même le civisme le plus élémentaire dont on ne sait s'il est encore enseigné dans les classes primaires rapproche le citoyen jeune ou vieux de son devoir le plus gratuit mais le plus engageant : le vote .

La traduction directe de sa volonté collective de changement vers sa vie personnelle ou inversement.

Alors,donne moi ta main camarade et formons ensemble une chaîne humaine ininterrompue criant nos revendications, doléances.

"Sous les pavés la plage"(*)

Allez ,on remets ça ???

Commenter cet article