Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE PIERMA

Mon univers porte en lui tous les possibles,de mes rêves les plus fous jusques à mes banales réalités.

Putain d'été....

Publié le 13 Juillet 2011 par pierma

DSCN9198.JPG

 

Si...si...C'est pas parce que la France d'en bas ,la France d'en haut s'arrêtent , que la France du reste  stoppe les machines.

Moi:homme de gauche,habitant un bourgeois quartier parisien,doté d'un boulot pas trop mal payé en regard de la moyenne,j'ai des vacances comme tout le monde.

Oui les vacances,"substrat" des congés payés durement arrachés par les ouvriers au patrons de 36 (non, pas le département) 1936 me mène vers l'observation de mes contemporains.

 A l'instar de cette susdite époque rien n'aurait-il changé...Hein?

Nous nageons depuis 72 ans chaque été au milieu d'un même océan d'événements soporiphiques réservés aux siesteux dont je suis.

Tout d'abord,en parler des vacances. A peine sorti du congé Pascal,chacun d'y aller de sa petite prospective voire prospection quant à l'organisation familiale des journées d'auto somnolence ...

Or donc pour moi, les congés réguliers ou annuels estivaux,cet été furent partagés en deux :

la somnolence et l'auto justement.

Loin des turpitudes professionnelles et de la citadine rumeur,ma compagne qui m'accompagne et moi-même décidâment de faire première étape sans sa toute jolie maison de sa toute jolie campagne.

 Visite aux amis,parents,dîners,apéritifs vinrent à bout de notre prime semaine .Il s'insinua entre mon dos et moi une légère  connivence douloureuse au niveau des lombes mêlée d'une sciatique dont j'ai le secret depuis quelque temps.Comme une vieille copine qui me rappelle que ne pratiquer que le "sport en chambre"n'est pas suffisant à mon total équilibre corporel.

Subséquemment,nous fîmes bagages pour quelques semaines,mis en malle arrière,démarrage de l'auto pour visiter le reste de ma famille,féminines progénitures,cousines,petits cousins et sympathiques plus-values apportées à nos respectives branches.

Qu'il serait bon de traverser d'autres contrées, de constater des mondes différents, de participer à d'inconnues libations...

Les premiers kilomètres sous le soleil chaud de juillet augmenta le cycle de mes douleurs.Qu'avais-je bien pu faire au bon Dieu ou à ses saints  que je ne souffrisse jusqu'à des plaintes de mon sacrum qui lui, n'avait rien de sacré ?

On dit bien :" en avoir plein  le dos"

Cette maxime universellement populaire m'allait comme un gent depuis la signature de mon CDI (contrat à durée indéterminée) dans le service public.

Y aurait -il causalité???

Décidément  cette année fut l'année de tous les dangers en ce qui concerna ma santé.

Si...si... souvenez vous Etretat ,la lombalgie,l'homme malade,sa docte doctoresse,

sa kiné,sa dentiste.

Avez vous remarqué combien la gent médicale se confond pour moi avec la gent féminine...Sans doute que les unes appellent les autres comme en cascade,en avalanche de blouses blanches  même si  l'institut n'oblige plus, de nos jours en cette mode là, au milieu de ce monde civil.Idem pour mon ophtalmo de porter jupon comme les autres.

 

Ah les belles vacances que ma compagne qui m'accompagne et moi passèrent en ce juillet estival qui nous faisait courir près le beau temps, tant il démarquait le sud du nord de ses vents dominants qui poussaient en eux orages, éclairs, tonnerre et pluies.

Juillet, ses festivals,aie...

Juillet ses chaleurs,ouïe

Juillet ses centaines de kilomètres de rubans avalés ..Yééé....ouaoufff....

Comme un vieux ."Du lit à la fenêtre,et du lit au fauteuil et puis du lit au lit...."

Comme il était visionnaire ce Brel, on eût dit qu'il connaissait  tout de ma vie...non?

Nous revînmes at home après nos errances programmées de plus de 2000 km.

Déjà le temps où la rentrée nous menait à la porte de notre home sweet home...

A peine dix jours de petit travail pas trop usant au service du public et là: Boum ! Orage,arrosage, clim et désespoir

à me retrouver toussant , crachant, éructant ,étouffant couché, étouffé debout !!!

Je me voyais déjà à la Toussaint mais en dessous....Viendriez-vous ?

En août....point de docte doctoresse,fi d'un possible salut....

Ô nuits étranges...

E. T. téléphone maison...Moi tél SOS médecin, une fois, puis deux et trois encore pour terminer au solstice en radiologie.

Rien ...R.A.S aux poumons ouf !!!

 

- "Mais le foyer d'infection persiste ailleurs, or continuez, dit le docteur. 

   A prendre médecine, n'ayez pas peur...."


Putain d'été !!!

 

DSCN9058.JPG

 

 

RSCN9044.JPG

 

DSCN9269.JPG

 

DSCN9263.JPG

 

 

 

                                                   DSCN9366

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article