Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE PIERMA

Mon univers porte en lui tous les possibles,de mes rêves les plus fous jusques à mes banales réalités.

Et d'amour...de belles portions...

Publié le 10 Novembre 2010 par pierma

Ça s'étiole,ça s'effrite,ça se raréfie.

Je parle de mes mots.

Oui,c'est récurant,faudrait-il un cure-dent pour curer dedans ma bouche

ce qui  ne s'énonce pas aisément.

C'est cyclique,ça s'en va et ça revient,tout comme ces émissions de télé

in mémoriam sixties.

Et puis la vie des un(es) ,la vie des autres,a-t-elle le goût généralissime de la nauséeuse

ambiance régnante du moment.

  

Alors?Un coup de mou? Allez-vous  me dire.

Mouai,c'est vraiment difficile en ces temps de disette morale,intellectuelle,

philosophique, politique...etc...etc... Alors...

 

- Un p'tit cou sur Houellebecq,grand gagnant au concourt du Goncourt...

Simplement que je n'ai jamais lu même élémentairement ces Particules  ...

Alors je ne peux en dire rien si ce n'est que je ne le sens pas trop  cet homme là .

Peut-être un peu malsain.......

Mais laissons vivre.

  

- Un p'tit cou sur Sarko qui se réclame du grand Charles dans un discours qui n'a

comme à son ordinaire,ni ambition,ni vision,ni quoi,ni qu'est-ce...

Ordinaire nain debout derrière l'extraordinaire gisant de l'Histoire.

 De Villepin a raison,ce ci-devant président n'est rien qu'une parenthèse qu'il faut vite refermer.

 

- Un p'tit cou sur l'intellectuelle branlette de quelques uns dissertant d'are d'arts sur les artistes dont la raison est de nous émerveiller de sens,sensations,rires et plaisirs.

 

 - Un p'tit cou sur les travailleurs de tous secteurs qui en grêvant rêvent leurs jours meilleurs

à déguster de nouveau un néo pain blanc .

Assignés à résistance,alignés,désordonnés ensemble,tous ensemble....ouaiiiiiiiiii...!!!!!!!

 

- Un p'tit cou sur la tronche qui ronchonne,cochonne,friponne,carillonne...Gensd'armes zélés,uniformes hèlés,giflés de houuuuuuu,criblés de noms cyblés d'oiseaux.

 

- Un p'tit cou de mou,ouai.Un vrai mais... qui ne peut durer.

 

Et puis de toute les mamières c'est la ouatte qu'on préfère ...non?

 

"Le cocon douillet d'une douce exigeante sentence l'adresse de caresses,

de saintes fesses aux ronds nichons..."

 

Et d'amour ... de belles portions...

 

 

 


Caroline Loeb - C'est la ouate

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article