Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE PIERMA

Mon univers porte en lui tous les possibles,de mes rêves les plus fous jusques à mes banales réalités.

Wait and see...

Publié le 26 Mai 2011 par pierma

Tout a été dit,non???

Pervers pépère,homme à femme sexuellement compulsif,malade du cul...

Tout quoi...

Merde... J'ai,comme bon nombre, du mal à croire que mon futur  ex président de ma raie publique se fut vautré dans la fange obscène d'un jet de foutre en territoire pudibond .

Oui j'ai du mal,on a beaucoup parlé de cette propension à regarder  la gente féminine dans les yeux qui souvent sont si

joliment placés sous le cou et percent d'une verticale fente le regard des hommes envieux de la glande mammaire dont je suis.

Oui j'en suis !!!

Hétérosexuel désespérément ...et à vie...

Ô combien de fois eussai-je pu être mis en geôle pour avoir des centaines de fois porté regard envieux vers celles aux décolletés saillants,à la jambe tendue sous un plissé soleil ou une jupe fendue rien qu'un peu au dessus du genou.

Encore pire ; ce qu'outre atlantique l'on considère comme attentat à la pudeur,le fait de croiser le regard comme longuement l'on croise le fer jusqu'à ce que l'un(e) ou l'autre succombe  d'un sourire partagé,furtif,sans espoir de lendemain.

Mais comme c'est bon de se sentir humain...

Homme ,femme,ne sommes-nous donc voués que pour la procréation chaste,vertueuse,sans aucune pensée jouissive,nuitamment ressassée dans un lit conjugal exempt de péniennes et clitoridiennes bandaisons.

Et cette morale  judéo chrétienne,Comment l'appréhendons-nous?

Combien de prêches faudra-t-il pour blanchir l'âme égarée un instant de la souffreteuse muqueuse endiablée aux primes chaleurs printanières?

Combien de camisoles frappées au coin du bromure pour nous arrimer  le mat si prompt à se dresser à la première vision

d'une démarche chaloupée:un coup à droite,un coup à gauche?

Vous comprenez maintenant pourquoi je préfère et de loin le caleçon de la liberté au slip couilles croisées prison

de mes joyeuses...

Je n'entrerai pas en plaidoyer pour l'homme d'état sauf qu'il m'ennuierait de le savoir vraiment coupable d'agression caractérisée contre une femme ,mais une femme tout de même, dont on ne sait rien,que l'on a ni vu,ni entendu et qui n'est même pas plaignante puisqu'au pays de l'argent roi ,c'est le procureur qui engage le même processus de mise en détention pour un voleur de pommes que pour un criminel de droit commun...

Et puis ce qui est beau dans la séduction c'est l'approche, l'avant .

Et comme disait Michel Audiard:

"Quand tu montes avec une pute, le meillleur moment, c'est l'escalier..."

Alors:" Wait and see"

 

la-femme-de-menage.jpg

 

Commenter cet article

Bé@ 02/06/2011 19:47


Eh bien j'en pense que tout cela est joliment dit. Et qu'on dit la "gent" (et non la gente) féminine. Et qu'avoir des pensées est bien naturel, mais que ne pas savoir se retenir en est une autre.
Un oiseau qui s'affole trop vite correspond bien souvent à un cerveau en désordre.
Qu'on ne sache rien de la femme est pour moi plutôt rassurant. Pourquoi ajouter la honte devant des millions de gens alors qu'on a déjà subi la pire humiliation ?


pierma 27/05/2011 10:37


oui je sais ,ça n'est pas drôle.Essayons de prendre ça au deuxième degré.La puissance risque bien, à cause de son arrogance,de faire basculer l'opinion qui semble n'avoir cure de la présupposée
victime.Opinion qui ne vois pas plus loin que le bout de son urne.Pour qui sonne le glas?


Peter 26/05/2011 21:25


La séduction ? D'homme galant et viril ? Ou le supposé droit de cuissage d'un homme puissant sur une simple femme de chambre ? Il y a quelque chose dans ton texte qui est moins drole que d'habitude