Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE PIERMA

Mon univers porte en lui tous les possibles,de mes rêves les plus fous jusques à mes banales réalités.

What's going'on...

Publié le 29 Novembre 2010 par pierma

Je fais ce que je veux ,j'écris comme je le sens et si mon titre est en anglais,c'est parce que je le vaux bien.

Vous avez remarqué que les pubs style L'OREAL ,donc parfumées à l'eau des créateurs parlent étrangement étranger  mais sont doublées en français .

Ce qui donne un dysfonctionnement des labiales (lèvres pour les ignares) et un synchronisme approximatif entre l'image et le son.

 Bref,aujourd'hui ,c'est à dire lundi,début de semaine,j'en ai plein les bottes...

Oui... De la télé,la radio,la presse écrite.

L'internet reste le seul outil d'expression libre que je ne lis  pas trop, mais où je couche

mes états d'âne.

Et vous,où donc êtes vous,femmes et hommes de tous bords,de tous poils,des villes et des campagnes?

Est-ce que comme moi,vous vous posez la question de la perfectibilité?

Notion qui eut cours jusqu'aux années 80 et qui,dans tous les domaines,s'étiole et fond comme neige au soleil.

L'école,si chère à Jules Ferry,nous mène vers d'abyssales précipices aux couleurs de néant.

La formation professionnelle,ayant fini par guillotiner le travail manuel au point d'en dégoûter le moindre adolescent boutonneux,fabrique des notions de base au détriment d'une excellence reléguée à naguère.

La famille en délitement se désagrège à grand renfort de divorces,séparations pour le moindre verre blanc cassé parce que "maman" fait mal la vaisselle...

"T'as qu'à la faire toi-même ou lui payer un lave-vaisselle;abruti !!! Non mais..."

Quand bien même serais-je devenu vieux con,sur ma si mûre cinquantaine que j'aime tant,

faudrait-il que je me résolve à regarder passer la vie des autres tout en méditant sur de nouveaux fondements,une seconde humanité...Tiens...Tiens

Ah...Enfin...

Soit... Râlons un peu ,beaucoup ,passionnément,à la folie ...

Ne nous dispersons pas face à la concurrence déloyale que nous subissons,

qui nous affecte,nous transforme.Celle de notre gente politique dirigeante.

Crions à hue et à dia que tout pourrait aller mieux si chacun d'entre nous descendait ses poubelles au bon moment.

Que cela ne nous empêche de vivre notre vie .

Je citerais volontiers cette phrase de notre bien-aimé François Béranger,

chanteur de son état et néanmoins décédé.


"Les jours sont courts,les nuits sont brèves,

  Brûlons la vie par les deux bouts.

  Craignant de nous réveiller mort

  Sans avoir assez joui de tout."


 

 

 

 





 





 





Commenter cet article