Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE PIERMA

Mon univers porte en lui tous les possibles,de mes rêves les plus fous jusques à mes banales réalités.

Nuit Blanche...

Publié le 4 Octobre 2010 par pierma

 

nuit-blanche

 

 

Il se trouve que cette année ,j'ai dû pour l'exercice de mon travail,participer à l'opération Nuit blanche à Paris.Je  vous passe les détails de mon activité professionnelle qui devait me mener jusqu'à environ 2 heures du matin.Il faut savoir que ce genre de soirée compte dans les rues quelques 10 fois plus de noctambules qu'à l'ordinaire.

 

Je ne vous conterai pas non plus l'intérêt de la chose tant justement elle comporte peu d'intérêt.La nuit blanche a pris cette année tout son sens pour moi.Une fois mon temps de travail terminé,il faut songer à regagner le nid douillet...

Et oui ce n'est pas tout mais un dimanche à 2 heures nuitamment,rien de plus difficile de rentrer autrement qu'à pédibus gambus.Un peu comme un premier janvier à la même heure où métros,bus et taxis se raréfient au fil des heures.

La municipalité organisatrice de l'événement,fait bien des efforts en matière d'urbains transports en communs.Que voulez-vous,il faut bien que conducteurs d'autobus et métros puissent participer à la festive soirée.

Ou encore rester chez eux pour cause de JSV (journées sans vacation) dues au week end tout bonnement.

Or donc et en l'occurence,que reste-t-il quand il ne reste rien(vaste sujet de philo)?

A méditer...

Il reste le Véli'b:Contraction littérale de vélo en liberté.

D'abord trouver une station de véli'b.

Ensuite louer la dite bicyclette,puis pédaler franchement jusques à son  douillet chez  soi où le sommeil réparateur fera son office.

Après avoir traversé la plus grande place de paris,la Concorde, à pied, j'arrive devant le parc loueur de deux roues...Vide...

Pas un guidon,pas une roue,pas une chaîne!!!

Rien aux emplacements prévus.Seule,une borne de paiement.

En bon parisien, je sais y avoir d'autres emplacements à proximité.

Au coin de la rue voisine,des vélos rangés là,comme une garnison au garde à vous.

Mais pas de borne de paiement!!!

Maintenant je vais vous apprendre comment décrocher,légalement un de ces engins de sa base.Parce moi,j'ai dû apprendre, aussi balot qu'une poule  qui aurait touvé un couteau.

Ah ça non,pas si simple !

 

 

 

velib nuit borne jour copie

 

Imaginez que vous êtes déjà bien crevés de votre soirée...

Il faut comprendre qu'un des numéros des emplacements véli'b vous sera attribué  contre rétribution.

Il correspond au fait que vous aurez payé forfétairement pour un temps donné( 24 h par exemple pour 1€)Ce qui est raisonnable.

1- Lire attentivement la notice (comment faire)

2- Etre en possession d'une carte banquaire( pour payer)

3- Savoir lire des informations (incomplète sur la machine)

4- Etre patient

5- Ne pas prendre peur (caution de non-rendu du véhicule=150 €)

6- Prendre le petit carton portant un N°à 8 Chiffres

   (Ne pas sembler trop emprunté,

    il y a deux charmantes jeunes femmes qui attendent derrière toi).

7- Il est tard et tu as un peu les boules...

7 bis - Etre toujours patient.

8- Taper les chiffres 2 ou 3 fois ( je ne sais plus j'ai fait la manip 5 fois)

9- Les filles sont parties tu peux t'énerver quand la machine te dit :

  "choisissez un point véli'b à proximité". 

    (la proximité est relative:de 200 à 600 mètres)

10-Etre de plus en plus patient à cause des boules...

11-Comprendre que tu peux payer avec le pass Navigo (celui qui te sert

      pour les transports en commun)

12- En avoir un.

13- Répéter les étapes 1-2-4-5-10

14-Allez au stand véli'b garni en repassant par la case caution puis location.

15- Poser(parce que tu as vu faire l'Espagnol qui connait ça par coeur)

       ton pass Navigo  sur le socle,appuyer sur le bouton qui change

       de couleur,tirer violemment le 2 roues jusqu'à en être

       l'heureux détenteur Pour 24H

 

                        Quinze étapes  pour pouvoir rentrer chez moi... Quinze !!!!!!!!!!!!!!!

 

 

velib de nuit 3

 

 

 

Merci Monsieur le maire de me donner l'accès à la folle nuit écologique et tout et tout.

Une question me taraude lors de ma traversée de Paris somme toute bien agréable vers 3h30 ce dimanche.

Où et comment vais-je rendre mon  individuel moyen de transport .Un soir où toute la ville fait comme moi.

Mais ça,c'est une autre histoire.


"Savoure mon gars,savoure..."

 

                                                                                A suivre...





   



Commenter cet article

Béa 15/10/2010 19:51


Oui, j'aimerais bien savoir comment tu as rendu ton vélib. C'est tout un roman pour le prendre en main. Y sont fous, ces vélibiens !


Béa 15/10/2010 19:47


J'aime bien le bandeau de Fenêtre sur Cour...


Belbe 05/10/2010 21:25


toute une aventure ... j'allais dire nuit trop courte ...
la photo est splendide
Bien à toi !